LES ESTIVALES DE LA MALEPÈRE

XXIIIe Édition

 

DU LUNDI 29 MAI AU DIMANCHE 11 JUIN 2017

(Foyer municipal d'Arzens. Soirées à 20 h 30 précise. Entrée gratuite)

 

http://estivales.malepere.free.fr

http://estivalesdelamalepere.blogs.midilibre.com

https://www.facebook.com/estivales.delamalepere

https://www.youtube.com/user/conferencesArzens

 

Cycle de Conférences

(Foyer municipal d'Arzens. Soirées à 20 h 30 précise. Entrée gratuite)

 

 

Éditorial du Président du Conseil Départemental de l'Aude

Du 29 mai au 11 juin, dans le petit village viticole audois d’Arzens, pour la 23ème année, les Estivales de la Malepère vont accueillir les plus grands spécialistes régionaux et nationaux qui animeront un cycle de conférences de grande qualité. Sont également programmés un salon du livre et de la littérature régionale, un gala de danses sévillanes et de flamenco, un concert de voix et une exposition artistique.

 

Le Département de l’Aude s'efforce depuis toujours de faciliter l'accès des Audois.es à toutes les formes de culture et ce, partout dans le département. C’est avec plaisir qu’il reste fidèle à cet événement qui s’est forgé une véritable identité faite de prestige, de sincérité et d’émotions partagées.

 

Ces Estivales sont nées d’initiatives locales. Je tiens tout particulièrement à rendre hommage à André GOL, disparu en 2013, qui a œuvré sans compter pour leur réussite. Je tiens également à féliciter le travail de leurs organisateurs qui méritent le meilleur soutien.

 

Le Département de l’Aude est toujours fier d’accompagner les manifestations qui savent se renouveler et nous procurer autant de plaisir. Je souhaite un plein succès à cette 23e édition, j’encourage tous les organisateurs qui ont œuvré à sa mise en œuvre à persévérer dans leur action pour que vive la culture dans l’Aude Pays Cathare.

 

Le Président du Conseil Départemental de l’Aude

 

 

Éditorial du Président de Carcassonne Agglo

Je suis toujours très heureux de constater que le territoire de Carcassonne Agglo possède une offre culturelle aussi riche. Les Estivales de la Malepère font à mon sens partie de ces évènements structurants en matière de manifestation culturelle.

 

Pour leur 23ème édition, les organisateurs des Estivales nous amènent encore cette année à penser la société, à interroger nos opinions et à réfléchir collectivement à l’avenir de notre monde. Si cette manifestation perdure dans le temps, c’est très certainement parce qu’elle propose chaque année une sélection renouvelée d’intervenants et d’auteurs de qualité. Les Estivales de la Malepère et notamment son Salon du livre et de la littérature régionale font écho à la volonté de Carcassonne Agglo de promouvoir notre patrimoine culturel et artistique et d’accompagner les artistes locaux.

 

Dans une société qui tend parfois au repli sur soi, il est pour moi important de voir des acteurs locaux s’engager et permettre à chaque habitant du territoire d’accéder à la culture, au savoir et à la connaissance sous toutes ses formes !

 

Je vous souhaite une bonne 23ème édition des Estivales de la Malepère.

 

Regis Banquet,

Président de Carcassonne Agglo

 

 

Éditorial du Maire d'Arzens

Les Estivales de la Malepère sont devenues un évènement culturel incontournable de notre territoire. Je ne peux parler des Estivales de la Malepère sans avoir une pensée émue envers mon prédécesseur André Gol, son créateur. André, épris d’art, d’histoire, de nature et de lecture voulait partager sa passion avec les autres. Et, bien sûr, qui mieux que son petit  village d’Arzens pouvait accueillir une telle manifestation ?

     En cette 23ème édition, le sillon tracé et semé par André est toujours là et bien là. Repris et entretenu avec soin, depuis trois ans, par une équipe soudée et dynamique, ce sillon va nous donner, j’en suis convaincu, à l’aube de l’été 2017, une récolte toute aussi riche et abondante que les précédentes.

     Les Estivales de la Malepère ont permis à notre village de se mettre en valeur et d’acquérir une certaine notoriété qui dépasse les frontières de notre département et même au-delà. Je ne peux, en tant que Maire, qu’encourager et soutenir cette brillante initiative et souhaiter de belles années aux Estivales de la Malepère.

Jean-Claude Pistre

Maire d'Arzens

 

 

Programme

 

 

Exposition des œuvres du collectif d'artistes « Montré'Art », de Montréal d'Aude

Une nouvelle fois, cette année comme l'an passé, nous avons voulu mettre en valeur les œuvres et le travail d'un collectif d'artistes, d'un groupe  d'amateurs de talent et les faire découvrir à notre public. Les créateurs de l'association Montré'Art nous ont fait l'honneur et le plaisir d'accepter de garnir les cimaises du foyer municipal d'Arzens, pour apporter leur présence artistique aux conférences des Estivales de la Malepère.

De Montréal à Arzens, le chemin est court et peut emprunter de multiples parcours, coté plaine ou coté montagne, entre les champs et les vignes ou à travers les forêts de la Malepère, de l'étendue lauragaise offerte depuis l'Espérou, à la resplendissante majesté des contours pyrénéens qu'il faut mériter en s'élevant un peu plus vers le mont Naut.

Nos deux communes sont voisines, sœurs et cousines. Dans leurs archives, les mêmes patronymes familiaux y sont présents depuis des siècles et partagent encore les liens étroits et fidèles qui les ont réunies.

Montré'Art a ouvert son premier atelier en 1995 avec Chantal Ciréra (dessin), rejointe aujourd'hui par quatre intervenants : Janine Simon (modelage, poterie), Sylvie Gautheron (aquarelle), Mireille Fourmont et Dominique Marteau (huile, pastel).

L'association compte environ une trentaine d'adhérents adultes et dix enfants.

Les œuvres des artistes de Montré'Art ont été exposées, appréciées et récompensées lors de plusieurs récents événements : à la mutuelle VIASANTÉ, à l'abbaye de Caunes Minervois, à la Galerie Paul Sibra (Castelnaudary), à Toques et Clochers (Limoux, Pomas, 3e prix), à l'AG du Canal des deux Mers à Montréal...

 

 

Les 10 ans de l'AOP malepère

Pour célébrer le 10e anniversaire de l'AOP malepère, chaque soir, les vignerons de l'appellation viendront présenter et faire déguster leurs produits à l'issue de la conférence. Leur passion, les arômes et le bouquet chaleureux de leurs vins sauront harmonieusement corriger l'austérité de certains sujets mais, parfois, les compléter et les enrichir...

 

 

LUNDI 29 MAI : « Chaos et turbulence »

François RINCON, Chargé de Recherches CNRS à l’Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie (IRAP), Observatoire Midi-Pyrénées (OMP)

Événements climatiques inattendus, voyages aériens agités ou encore crises boursières: nous sommes régulièrement confrontés à la nature aléatoire, imprévisible, parfois extrême de phénomènes chaotiques ou turbulents à l'oeuvre dans notre environnement. Si ces quelques exemples marquent généralement particulièrement les esprits, chaos et turbulence sont en réalité omniprésents dans l'Univers et englobent une très vaste gamme de phénomènes dynamiques allant de l'infiniment  petit à l'infiniment grand.

Je vous invite à découvrir ensemble l'universalité et les grands principes sous-jacents à ces phénomènes, ainsi que plusieurs enjeux importants de leur compréhension. Nous plongerons pour cela dans le tourbillon historique du développement de la théorie du chaos et d'une de ses manifestations souvent considérée comme le plus important problème de la physique classique, la turbulence dans les fluides. Portés par ce courant, nous évoquerons (sans risquer la noyade) quelques notions physiques et mathématiques sur lesquelles reposent ces théories, et descendrons quelques affluents particulièrement turbulents des sciences de l'Univers, de l'environnement et de l'ingénieur pour illustrer concrètement le propos.

 

MARDI 30 MAI : « Le Midi viticole » [prix des festivals Vincœur 2015 et Œnovidéo 2016]

Yannick SÉGUIER, auteur, metteur en scène et réalisateur de spectacles historiques

« Le Midi viticole » est le thème de deux films documentaires historiques réalisés par Yannick Séguier, avec la collaboration des comédiens de la compagnie « l'Histoire en spectacles ». Le premier, « du 1er siècle av. J.C. à la guerre de 14-18 », relate l'histoire de la viticulture dans notre région depuis l'antiquité grecque et romaine, le moyen-âge des abbayes jusqu'à la crise du phylloxéra suivie des événements de 1907 et la Grande Guerre. Le second, « de 14-18 à la guerre du vin », ravive notre mémoire sur des souvenirs pas si lointains. La mécanisation, la reconstruction du vignoble, la concurrence des vins étrangers, les crises successives qui aboutirent à l'affrontement tragique de 1976 à Montredon, entre les vignerons audois et les forces de l'ordre. Après projection d'extraits de ces deux œuvres, Yannick Séguier en présentera la genèse et le contenu, et développera sa démarche créatrice, technique et artistique.

 

MERCREDI 31 MAI : « Baleine à pattes du désert égyptien »

Francis DURANTHON, Conservateur en chef, Directeur du Muséum de Toulouse

A quelques centaines de kilomètres au Sud-Ouest du Caire, en Egypte, le désert du Fayoum a livré des centaines de squelettes de cétacés fossiles datés de 38 millions d’années. Ce site, connu sous le nom de Wadi Al Hitan est aujourd’hui classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco.

A partir des découvertes effectuées sur ce site, nous partirons avec les paléontologues à travers le monde, de l’Egypte au Pakistan pour comprendre l’évolution des baleines.

 

JEUDI 1er JUIN : « Changement climatique et santé, quels risques ? quels remèdes ? »

Francelyne MARANO, professeur émérite, Université Paris Diderot, membre du Haut Conseil de santé publique, Présidente d’honneur de la Société française de santé et environnement (SFSE)

SFSE 2015, 6e Congrès National en Santé-Environnement

Si rien n’est fait, le changement climatique aura des effets importants sur la santé liés à court terme aux événements climatiques extrêmes (tempêtes, inondations, vagues de chaleur ou de froid, pollution atmosphérique) et à long terme  aux maladies vectorielles, allergies  et impact sur les ressources alimentaires. Or les principales sources de gaz à effet de serre (transport, industrie dont agro-alimentaire, agriculture intensive...) sont aussi la cause de nombreux problèmes actuels en santé environnementale, leur réduction volontaire rapide ne peut qu’apporter un bénéfice réel pour la santé publique. Des solutions existent, elles se mettent en œuvre souvent à l’échelon local ou régional avec des résultats parfois spectaculaires mais elles demandent l’implication de tous.

 

VENDREDI 2 JUIN : « Femmes de la préhistoire »

Claudine COHEN, philosophe et historienne des sciences de l’évolution, de la paléontologie et de la préhistoire de l’Homme ; Directrice d’Études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS), Directrice d'Études cumulante à l'École Pratique des Hautes Études (EPHE)

On parle souvent de « Homme préhistorique », en célébrant les exploits du héros mâle, chasseur, inventeur, conquérant. Ce faisant, on oublie généralement que les femmes ont eu aussi leur place dans le devenir de humanité. Longtemps réputées « invisibles », elles furent réduites dans les discours et les images scientifiques ou vulgarisées à des stéréotypes reflétant l'idéologie d'un temps.

          Depuis quelques décennies, de nouvelles orientations de la recherche en paléoanthropologie et en archéologie préhistorique visent à redonner aux femmes une existence et une place dans les différents contextes de la préhistoire occidentale.

         Cette conférence tentera de rendre compte de ces nouveaux regards.  Elle tentera ainsi à donner une image plus vivante et plus vraie de cette « moitié invisible de l’humanité  préhistorique » et à ancrer la réflexion actuelle sur la différence des sexes et le statut social des femmes jusque dans la profondeur des millénaires.

 

DIMANCHE 4 JUIN : 6e Salon du Livre et de la Littérature régionale

de 10h à 18h, Foyer Municipal d'Arzens, entrée gratuite.

Vernissage de l'exposition des artistes de Montré'Art

Remise du prix « Feuilles de Malepère » 2017

récompensé par les œuvres originales de Montré'Art et de Ginès Aznar

 

Dans le cadre de la manifestation « Ode à la rue », en collaboration avec les associations AVEC, Arc-en-Ciel et Eurek'Art :  Spectacle extérieur par la Compagnie « Les Boudeuses »

« Décontes du quotidien et autres chroniques féminines »

Pénétrez sous les jupons d’une femme gouailleuse et venez à la rencontre de la femme aux bras chargés, de la femme qui parlait pour que son mari ne l’oublie pas, d’une cendrillon décapante, d’une belle au bois dormant en plein divorce…Qu’elles soient vivantes, mortes, objets ou personnages, ces femmes témoignent avec humour et poésie de leur passage sur terre, réinterrogeant ardemment les archétypes liés à la construction d’une identité féminine, leurs conflits intérieurs, leur intimité profonde. Dans ce spectacle/exposition aux allures de visite guidée déjantée, la Compagnie Les Boudeuses explose les lieux communs et pose un regard aiguisé sur la Femme, les femmes.

Deux représentations dans l'après-midi, sur l'esplanade devant le foyer municipal.

 

LUNDI 5 JUIN : « Des dieux, des hommes et des outils. Mythes de la pensée technicienne en Grèce ancienne »

Dominique LARROQUE-LABORDE, ancienne professeur de Lettres classiques, animatrice au Banquet du Livre de Lagrasse (atelier sur la littérature et la civilisation grecques)

D’Athéna la « polytechnicienne » à Dédale, l’artisan « démiurge », les mythes grecs nous racontent comment les dieux et les hommes rivalisent en invention. L’intelligence (métis) et le savoir-faire (technè) les aident à créer des objets, des outils, des œuvres d’art. En lisant Homère, Hésiode ou Eschyle, nous découvrons une célébration de l’imagination créatrice, apanage des dieux, des hommes, voire de certains animaux…

Pandora, le bouclier d’Achille, le géant de bronze Talos, la nef des Argonautes, le métier à tisser d’Arachnè, le Labyrinthe : des artefacts célèbres (ou non) jalonnent ce parcours « mythique », à la rencontre de la pensée technicienne en Grèce ancienne.

 

MARDI 6 JUIN : « Qu'est-ce qui fait scandale dans la représentation du nu en sculpture ? »

Christine FEAU, Administrateur civil honoraire, historienne de l'art

Au cours des siècles passés, représenter des corps nus n'a pas toujours été facile sans provoquer le scandale. Nous verrons à quelles conditions, il a été possible de sculpter des corps nus en respectant un code de conventions strict pour ne pas choquer l'opinion. Nous examinerons comment se sont déroulées quelques affaires célèbres de scandale. Enfin, nous nous interrogerons  pour savoir si, de nos jours, où la nudité est exposée partout, le scandale ne peut pas encore retentir fasse à la nudité en sculpture.

 

MERCREDI 7 JUIN : « Revenu universel ou salaire à vie ? »

Bernard FRIOT, Sociologue et économiste, Professeur émérite à l'université Paris Ouest Nanterre La Défense

La proposition de salaire à vie s'attache à généraliser le salaire lié à la personne (et non pas  au poste de travail) que connaissent déjà les fonctionnaires, les libéraux de santé, la moitié des retraités (dont la pension est proche du salaire), les salariés de certaines entreprises ou branches dont la carrière est garantie. Soit environ 18 millions de personnes. On verra comment étendre à tous, de 18 ans à la mort, cette situation de salaire lié à la qualification personnelle, une qualification qui doit devenir un droit politique universel, comme l'est le suffrage universel.

 

JEUDI 8 JUIN : « Turbulences dans l’univers. Dieu, les extraterrestres et nous »

Jacques ARNOULD, historien des sciences et théologien. Chargé des questions éthiques au CNES (Centre national d’études spatiales)

Non, la découverte d’une vie extraterrestre ne signifie pas nécessairement la fin des religions ! Car il y a belle lurette que celles-ci, avec les philosophies, s’interrogent sur une possibilité pluralité des mondes habités. Et les débats n’ont pas manqué, au cours des derniers siècles, à propos de l’existence d’habitants d’autres planète que la Terre, à coups d’arguments scientifiques et théologiques. Et si nous faisions une expérience de pensée ? Et si nous posions comme prouvée une telle existence ? Quelles en seraient les conséquences sur notre compréhension de la condition humaine et sur nos croyances ?

 

VENDREDI 9 JUIN : « Les Big Data : la métamorphose numérique »

Francis JUTAND, Directeur général adjoint de l’Institut Mines - Télécom

Le monde connaît aujourd’hui un développement sans précédent du fait des technologies de l’information et de la communication. Le numérique (Internet, réseaux sociaux, informatique, etc.) est un formidable espace de relations, de jeux et de questionnements, un eldorado pour tous les types d’innovation… Mais il peut être aussi l’amplificateur du côté sombre de notre société en termes de vie privée, de comportements collectifs, de désinformation et de ma­nipulation.

Le numérique est donc plus qu’une technologie magique qui abolit les distances et le temps et nous permet d’accéder à des connais­sances sans limite. Il est en train de métamorphoser notre société, son économie, ses liens sociaux, jusqu’aux bases cognitives et psy­chologiques de l’être humain.

 

SAMEDI 10 JUIN  : REPORTÉ EN SEPTEMBRE

        Gala de danses sévillanes et flamenco par le groupe « Pasión Flamenca »

21 h, Foyer Municipal d'Arzens, entrée gratuite.

 

DIMANCHE 11 JUIN : la Chorale de la Malepère, sous la direction de Jean-Marc MIQUEL, accueille le Chœur MACERIA, de Mazères (Ariège), dirigé par Audrey DUFRESSE.

16 h, Concert à l'Église d'Arzens, entrée gratuite.