Les EstivalEs de la Malepère 2022
XXVIIe Cycle de Conférences


Trente-troisième anniversaire, du 30 mai au 9 juin 2022

(Foyer municipal d'Arzens. Soirées à 20 h 30 précise. Entrée gratuite)



http://estivales.malepere.free.fr

www.facebook.com/estivales.delamalepere

www.youtube.com/user/conferencesArzens/videos

calaméo : fr.calameo.com/accounts/4744576




Éditorial de la Présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

Transmettre les savoirs, élargir le champ de la connaissance, voilà l’un des fondements d’une société éclairée, capable d’esprit critique et d’opinions nuancées ! C’est aussi la volonté des Estivales de la Malepère qui, depuis 27 éditions, s’emploient à rendre la connaissance accessible à tous. Chaque année, la manifestation organise la rencontre entre le public et des spécialistes de renom dans les domaines de la culture scientifique, artistique ou universitaire. Parce que les femmes sont souvent sous-représentées parmi les conférenciers, les organisateurs prennent cette année le parti de proposer un programme de conférences exclusivement féminin. Elles sont écrivaine, chercheuse, historienne, enseignante, sociologue… et explorent des sujets aussi variés que la commercialisation de l’espace, les Néandertaliens dans les Pyrénées, la recherche scientifique en Occitanie ou la pharaonne Hatshepsout. Ouverte à tous les champs du savoir, bâtie sur l’expertise des intervenantes, cette édition s’annonce une nouvelle fois passionnante, invitant à élargir nos horizons, questionner notre époque, ouvrir le débat. La Région est heureuse de renouveler son soutien à cette belle manifestation qui, cette année encore, éveille notre curiosité et contribue aussi à la diffusion des savoirs et de la culture dans les zones rurales.
Belles Estivales à tous ! 

Carole DELGA
Présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée



Éditorial de la Présidente du Conseil Départemental de l'Aude

Du 30 mai au 9 juin, donnons-nous rendez-vous… à Arzens pour une nouvelle édition des Estivales de la Malepère  !
Celles-ci n’auront sans doute jamais aussi bien porté leur nom -féminin- et je me réjouis du message envoyé sur notre territoire comme par-delà nos frontières. S’il est vrai que les clichés ont la vie dure et que certains métiers semblent être « réservés » aux hommes et d’autres aux femmes, je suis fière de constater que des acteurs associatifs et des professionnels se mobilisent pour que l’égalité ne reste pas qu’un slogan. Mais au-delà de cela, je suis heureuse de voir que le rythme des conférences, un temps perturbé par les restrictions sanitaires, reprend et permet à toutes celles et tous ceux qui le souhaitent d’assister à des événements et débats de grande qualité. Convaincue que le dialogue, les connaissances et la science sont des outils essentiels pour résoudre les maux de notre société, elle-même gravement fracturée, il était évident que le Département de l’Aude se devait de renouveler son soutien cette année encore.
Je vous souhaite un plein succès pour cette nouvelle édition et adresse mes encouragements sincères aux organisateurs et bénévoles pour poursuivre leur action et que vive la culture dans notre territoire !

Hélène SANDRAGNÉ
Présidente du Conseil Départemental de l'Aude



Éditorial de la Vice-Présidente de Carcassonne Agglo

Des sciences à la philosophie, de la littérature à la gastronomie, les Estivales de la Malepère offrent au fil des ans de riches heures de débats, d’échanges, de rencontres et de découvertes.
Les Estivales de la Malepère auront 30 ans cette année : une maturité qui inscrit cet événement dans un temps long et souligne la capacité des organisateurs à se renouveler pour maintenir une présence artistique et culturelle forte au cœur d’un territoire.
Les Estivales de la Malepère célèbrent le monde dans sa complexité en maintenant vivant « le flambeau de l’esprit ». Elles sont une fête de la pensée et des valeurs universelles !
Cette année la programmation sera féminine, un acte symbolique fort qui saura nous questionner sur les inégalités de genre qui traversent notre société et auxquelles n’échappe pas hélas le monde culturel et universitaire.
Je suis particulièrement heureuse de ces retrouvailles et félicite chaleureusement le dynamisme de l’équipe organisatrice, lui assurant le soutien fidèle de Carcassonne Agglo.
Restons curieux, donnons-nous rendez-vous prochainement à Arzens et retrouvons-nous au Salon du Livre et au cycle de conférences.
Vive la culture et l’édition 2022 des Estivales !

Magali ARNAUD
Vice-Présidente de Carcassonne Agglo



Éditorial du Conseil municipal d'Arzens

Après une année marquée par des épisodes douloureux, nous allons enfin pouvoir nous retrouver sans les masques et donc avec un sourire bien affiché pour notre incontournable nouvelle édition des Estivales de la Malepère.
Une originalité malicieuse cette année : les conférenciers sont exclusivement des conférenciÈREs. S’il est un domaine où la parité a longtemps été malmenée, comme la représentation des femmes dans les secteurs culturels, scientifiques, artistiques…, il n’en reste pas moins que ces dernières trouvent de plus en plus leur place dans un monde autrefois réservé aux hommes et elles le démontreront tout au long de cette manifestation.
Après le 8 mars, « Journée internationale des Droits des Femmes », du 30 mai au 9 juin, nous aurons les « Journées des Femmes ». Et quelles femmes ! quand on découvre le programme éclectique de ces conférences !
Que ces Messieurs se rassurent, l’année prochaine s’attachera à revenir à l’équilibre.
Je remercie l’ensemble des bénévoles de l'association des Estivales et vous invite à venir nombreux rencontrer ces intervenantes d’exception.
Pour terminer, je citerai Simone de Beauvoir « On ne naît pas génie, on le devient ». À moyens égaux, le talent le sera aussi.

Françoise UTEZA
Adjointe au Conseil municipal d'Arzens



Éditorial « Les Estivales de la Malepère »

Cette année 2022, il nous faut composer encore avec la pandémie de covid, hélas... mais cela ne décourage pas les EstivalEs d’évoluer vers de nouvelles idées. Elles ont décidé de mettre cette fois-ci les femmes en lumière pour une édition entièrement consacrée à des conférencières lors de ce XXVIIe cycle, du 30 mai au 9 juin. Ces dernières interviendront dans des domaines éclectiques et nous apporteront leurs connaissances afin de satisfaire à nouveau notre appétit culturel et celui du public que nous espérons le plus large possible. De plus, le foyer accueillera sur ses grilles tout au long du cycle de conférences les œuvres de Nathalie LOUVEAU qui viendront donner une autre dimension à ce lieu convivial.
Enfin, quelques semaines plus tard, le 2 juillet précisément, se tiendra le 10e Salon du Livre et de la Littérature régionale « Ivres de livres ». Aux côtés des vignerons de la Malepère, les amatrices et amateurs de lecture et de vin pourront échanger joyeusement. La manifestation se clôturera musicalement avec le concert Rock'citan de Christian Almerge et la Compagnie Antoinette Trio pour un plaisir augmenté.

Fabienne, Christiane, Conny, Marie-Christine, Nadine, Eloïse
MembrEs des EstivalEs de la Malepère



Programme



Exposition des dessins de Nathalie LOUVEAU

(en dehors des conférences, sur RV au 06 08 90 34 44)


Expo Une artiste qui raconte entre art graphique et journalisme, avec poésie, tendresse et humour son regard sur le monde qui l'entoure.
Nathalie LOUVEAU est illustratrice et dessinatrice. Elle a sillonné les routes de l'Aude, de la mer à la montagne, de la ville aux villages, de la vigne aux platanes, des pétanqueurs aux artisans, des pêcheurs aux touristes... Sur son carnet de croquis, des émotions, des parfums, des sons, des paysages, des rencontres humaines : celles du hasard et celles plus intimes, derrière les murs, quand on pénètre à l'intérieur.
Elle expose une sélection des quelques 200 dessins originaux extraits de son ouvrage « Aude, carnet de voyage » (Editions du Cabardès).
Lors du Salon du Livre, le 2 juillet, Nathalie LOUVEAU animera une « Balade dessinée » dans le village d'Arzens.



Dégustation des vins de l'AOP malepère

Chaque soir, les vignerons de l'appellation viendront présenter et faire déguster leurs produits à l'issue de la conférence. Leur passion, les arômes et le bouquet chaleureux de leurs vins sauront harmonieusement corriger l'austérité de certains sujets mais, parfois, les compléter et les enrichir...



lundi 30 mai 2022 : « De l’exploration à l’exploitation : la commercialisation de l’Espace »
Stéphanie LIZY-DESTREZ, Enseignant-chercheur en conception des systèmes spatiaux à l'ISAE-SUPAÉRO.
Responsable du SaCLaB (Space Advanced Concepts Laboratory)

Conférence annulée


Stéphanie LIZY-DESTREZ Découverte, exploration, dernière limite... L’Espace est l’objet de mythes, de légendes, de rêves, de fascination, de curiosité et plus récemment d’ambitions politiques, stratégiques et commerciales. Lever les yeux vers l’infini, imaginer des voyages interstellaires et concevoir les engins qui les permettent. L’humanité, entre poésie et industrie, entretient une relation dynamique avec l’univers et ses corps célestes. Mais au-delà du rêve, l’élan de l’être humain se trouve rapidement limité par les lois de la physique. De la conquête de l’espace à l’espace pour tous, d’initiatives nationales aux coopérations internationales, de missions scientifiques aux applications spatiales, comment se décline la commercialisation de l’Espace ? Quelle place pour le tourisme spatial, l’exploitation des ressources, l’installation permanente sur la Lune, la colonisation de Mars... ? Qui sont les acteurs de cette nouvelle ère ? Quels en sont les enjeux et les opportunités ? Quels en sont les limites et les challenges technologiques ? Quels impacts envisagés au niveau sociétal et environnemental ? Quelles seront les futures perspectives ?

Stéphanie LIZY-DESTREZ est enseignant-chercheur à l'ISAE-SUPAERO en conception des systèmes spatiaux. Dans sa recherche, elle s'intéresse aux missions d'exploration habitées et robotiques de la Lune, Mars et les astéroïdes. Plus particulièrement, elle modélise des trajectoires interplanétaires, travaille sur des stratégies de rendez-vous spatial. Elle s'intéresse aux performances des astronautes lors des activités de téléopérations (conduite de rover , rendez-vous et docking) et à la mitigation des débris spatiaux.



lundi 30 mai 2022 : « Rouge-Marbre »
Michèle TEYSSEYRE, Femme de lettres, peintre, cinéaste, auteure de livres historiques


Michèle TEYSSEYRE Le « Rosso di francia » comme le baptisera le sculpteur génois Stefano Sormano est un rouge unique, un morceau de braise parcouru de flammèches blanches, une pépite que l’on ne trouve que dans un coin perdu du Languedoc.

« Quand je serai grande, je serai détective. » Ce que j’affirmais à dix ans, pour finir, je ne l’aurai jamais trahi. Entre Toulouse et Venise, Rome, Londres, Barcelone, Istanbul, le Languedoc ou les Balkans, je n’aurai cessé de décrypter des paysages, des villes, des regards. J’aurai peint, écrit, voyagé à travers l’espace et le temps ; je serai restée immobile au milieu de mes chats ; j’aurai aimé la musique autant que le silence, peindre autant qu’écrire… et fait un peu de cinéma. L’œil, l’oreille et l’esprit aux aguets, mue par une insatiable envie de comprendre, traquant cette « ultime dissonance » dont parle Henry Miller, la clef – sans doute – du grand mystère de l’univers.



mardi 31 mai 2022 : « Enfants placés, déplacés, vertus d’un voyage solidaire »
Marilyne GÉRARDI, Directrice du pôle protection de l’enfance Aude/Hérault de l’ANRAS.
Directrice du Pôle Social Éducatif et Professionnel Olympe de Gouges à Fendeille


Marilyne GÉRARDI Mobilité et Solidarité. Faire ouvrir les yeux et l'esprit des jeunes placés au sein d'institutions qui relèvent du Champ de la Protection de l’Enfance. Repousser les limites des murs de ces organismes qui les accueillent. Leur faire découvrir le Monde, l'Autre, les autres, en les amenant vers eux, en les faisant voyager, en les déplaçant vers d'autres milieux, d'autres cultures, d'autres besoins...
C'est la mission de l'association ANRAS Solidarités, créée à la suite de l'attentat contre Charlie Hebdo pour aider une partie de ces jeunes enfermés dans une position de refus de respect aux victimes.
Son objectif est d’éveiller chez eux le souci de comprendre le Monde , sa complexité, ses difficultés en proposant des alternatives d’engagement comme la Participation à des Chantiers Solidaires à l’Etranger. Les premiers furent lancés au Maroc dès 2016 prés de la Ville d’Oujda puis dans la région du Souss Massa. Par la suite, ANRAS Solidarités a développé des relations avec la Faculté en Sciences Humaines, Ibn Zhor d’Agadir.
Les voyages sont aussi des temps d’échanges sur des questions essentielles : la laïcité, l’éthique, la citoyenneté. Autant de thématiques qu’il est souvent difficile d’aborder au sein des institutions où pèsent les regards des autres jeunes.
Autant de déplacements physiques qui permettent un déplacement psychique, tant pour les jeunes accompagnés que pour les accompagnants, professionnels de l’action sociale, éducateurs et enseignants.


Marilyne GÉRARDI est actrice du secteur social depuis de nombreuses années, tout d’abord Éducatrice spécialisée, puis diplômée en Sociologie et Ingénieure en Sciences sociales.
Elle a travaillé en Guadeloupe mais surtout longuement en Lorraine, puis en région Parisienne et, depuis une dizaine d’années dans notre région, elle a été responsable de différentes structures sociales au cours de sa carrière professionnelle.
A ce jour, elle dirige le Pôle Social, Éducatif et Professionnel Olympe de Gouges pour l’ANRAS (Maison d’enfants et Centre éducatif professionnel) et elle est par ailleurs, Directrice Générale de l’Association Émile CLAPARÈDE de BÉZIERS où elle dirige trois structures du secteur social : Résidence Habitat Jeunes, Dispositifs d’Accueil de Femmes victimes de violence et Centre d’Accueil pour Demandeurs d’Asile.
Marilyne GÉRARDI propose une contribution dans le cadre de ses activités ANRAS SOLIDARITÉS : « Chantiers Solidaires et Protection de l’Enfance, Les voyages ont des vertus pédagogiques »... Pour une Jeunesse engagée et Solidaire !



mercredi 1er juin 2022 : « La bosse des maths n'existe pas : sociologie des inégalités devant les sciences »
Clémence PERRONNET, Docteure en sociologie. Maîtresse de conférences en sciences de l’éducation à l’Université Catholique de l’Ouest (Vannes)


Clémence PERRONNET Les disciplines scientifiques sont réputées plus égalitaires que les matières littéraires : on les considère souvent comme l'outil privilégié d'ascension sociale de celles et ceux qui n'ont pas d'héritage culturel ou familial. Pourtant, dans les faits, études et carrières scientifiques sont loin d'être de refléter la diversité de la population. Les femmes, les jeunes issus des classes populaires ou des minorités ethno-racisées sont toujours largement sous-représentés dans ces domaines.
À partir d'une enquête sociologique menée auprès d'enfants et de professionnel·les de l'enseignement et de la médiation scientifique, cette conférence explore comment, loin de la neutralité qu’on leur prête, les sciences attisent les inégalités sociales.


Les travaux de Clémence PERRONNET portent sur la culture scientifique et les rapports aux sciences. Elle est spécialiste de la sociologie de la culture, de l’éducation, des sciences et du genre : analyse des liens entre structures sociales et activités culturelles (production, consommation et réception des biens), construction sociale du (dé)goût, des pratiques et des (dés)engagements vis-à-vis des sciences ; inégalités scolaires et effets des politiques éducatives.



jeudi 2 juin 2022 : « II y a 500 000 ans, les premiers groupes humains dans le piémont pyrénéen »
Amélie VIALET, Paléoanthropologue, maître de conférences au Muséum national d’Histoire naturelle. UMR 7194 Histoire naturelle de l'Homme préhistorique


Amélie VIALET Si plusieurs sites, notamment dans le bassin méditerranéen ont livré la preuve d'une présence humaine dès 1,4 million d'années, les témoignages sont plus récents en piémont pyrénéen : 560 000 ans pour les niveaux en cours de fouilles dans la Caune de l'Arago à Tautavel près de Perpignan et autour de 250 000 ans pour les occupations des cavités du massif de Montmaurin, au sud-ouest de Toulouse. Ces sites nous permettent de suivre les changements morphologiques des populations et de leur mode de vie à un moment clé de l'évolution humaine, celui de l'émergence des Néandertaliens.

Amélie VIALET est paléo-anthropologue. Ses travaux portent sur l'évolution morphologique des premiers hommes d'Eurasie. Elle est responsable, entre autres, d'un programme de recherche dédié aux grottes préhistoriques de Montmaurin ayant déjà livré plusieurs fossiles humains attribués à Néandertal et ses ancêtres. Au centre de recherches de Tautavel, elle contribue à l'étude des restes humains mis au jour à la Caune de l'Arago et aux campagnes de fouilles archéologiques. En parallèle, elle dirige, à l'Institut des Sciences du Calcul et des Données de Sorbonne-Université, l'équipe pluridisciplinaire « Origins of Speech » dont les recherches portent sur l'origine du langage chez les homininés fossiles par la modélisation des tissus mous de l'appareil vocal, en utilisant comme modèles les Homo sapiens et les primates non-humains.

https://www.lesgrottesprehistoriquesdemontmaurin.com


vendredi 3 juin 2022 : « Recherches scientifiques et sociétés »
Marie-France BARTHET, Présidente du CAUE de l'Aude, ancienne présidente de l’Université fédérale de Toulouse Midi-Pyrénées


Marie-France BARTHET Les connaissances développées par la Recherche scientifique ont, depuis un siècle, profondément modifié nos sociétés. Pour comprendre le rôle de la Recherche sur nos transformations sociétales, nous partirons de la soif de connaissances, moteur de nos cerveaux, et de nos capacités à coopérer. Puis nous analyserons l’essor de la recherche dans tous les domaines, sciences exactes et sciences humaines, depuis le 20ème siècle. Nous décrirons les impacts sur la société du point de vue du développement économique mais aussi de la perception actuelle des sciences. En conclusion, nous présenterons différents scénarios possibles des interactions entre recherche, innovation et évolution de la société.

Après une formation en mathématiques puis informatique à l’Université Paul Sabatier, Marie-France BARTHET a fait une carrière d’enseignant-chercheur à l’Université de Toulouse en se spécialisant en recherche sur les Interactions Homme-Machine.
Elle a ensuite exercé différentes missions liées aux relations entre recherche publique et privée : Déléguée régionale à la recherche et à la technologie, conseillère du Préfet de Région et du recteur, Conseillère sur les pôles de compétitivité à la DATAR.
Elle a contribué ensuite à la création de l’Université fédérale de Toulouse comme Directrice puis Présidente. Elle a exercé un mandat de Conseillère régionale d’Occitanie comme Présidente de la commission Enseignement supérieur, Recherche et Innovation. Elle est actuellement Présidente du CAUE de l’Aude et Présidente de l’Union Régionale des CAUE d’Occitanie.



samedi 4 juin 2022 : « Une femme de pouvoir, la pharaonne Hatshepsout »
Florence FERRARI, Écrivaine, poète et conférencière, auteure de romans historiques


Florence FERRARI Femme-Pharaon, Hatshepsout, règne en majesté, pendant vingt ans, sur le bassin méditerranéen. Elle n’est pas la reine intrigante et sans scrupule que l’on a souvent présentée. Les historiens évoquent, maintenant, le fait que celle qui était censée assurer la régence se serait peut-être emparée du pouvoir pour préserver sa dynastie et par la même son neveu Thoutmosis III d’une insurrection du harem.
Hatshepsout est, en effet, une reine Pacifiste. Elle rompt, en ce sens, avec les pharaons guerriers et conquérants qui jusqu’alors avaient fait régner la loi du sang. Ainsi, elle agrandit intelligemment son domaine par le biais d’expéditions commerciales et instaure une co-royauté, partageant le pouvoir avec son neveu.
Pour la Pharaonne, pénétrée de spiritualité, le cœur est le réceptacle de la vie. Elle restaure et édifie de nombreux temples. Celui de Deir el Bahari est un message qu’elle lègue à la postérité. Elle croit à la présence du surnaturel dans la condition humaine mais aussi à la capacité de l’âme à transcender le temps et l’espace.
Sans doute est-elle influencée par les livres sapientiaux prônant une morale individuelle participant au bien de la communauté. C’est l’avènement de la conscience et d’un humanisme métaphysique. Plus tard, Grecs et Chrétiens baseront leur sagesse sur des axiomes égyptiens tels que « Aime ton prochain comme toi-même ».


Auteur de romans historiques dans lesquels l'aventure, les intrigues,les rebondissements sont indissociables de la pédagogie, poète et conférencière, titulaire d'une licence de droit public (option Histoire), Florence FERRARI est Membre d'honneur de l'association Histoire et Information. Elle vit à Montpellier et donne des conférences sur le Catharisme, les Templiers, l'Égypte ancienne...



dimanche 5 juin 2022 : la Chorale de la Malepère, sous la direction de Jean-Marc MIQUEL, accueille l'ensemble C(H)ŒUR DE LOU(V)E , d'Ornans (Doubs), dirigé par Karine PIDANCET.

chorale

16 h, Concert à l'Église d'Arzens, entrée gratuite.



lundi 6 juin 2022 : « Biodiversité et changement climatique : entre vulnérabilité, résilience et adaptation »
Isabelle CHUINE, Directrice de recherche au CNRS, Membre de l’Académie des Sciences et de l’Académie d’Agriculture, Centre d’Ecologie Fonctionnelle et Evolutive, Montpellier.
Médaille d’argent du CNRS 2020.


Isabelle CHUINE La biodiversité, qui représente la diversité biologique, ou diversité du monde vivant, depuis les gènes jusqu’aux écosystèmes et paysages, a subi de façon croissante depuis l’apparition de l’homme moderne des pressions qui l’amène au 21e siècle au bord de sa sixième crise d’extinction. La diversité du monde vivant est nécessaire au maintien de la vie sur Terre et elle est le fruit de milliards d’années d’évolution. La biodiversité offre des contributions incommensurables au bien-être des populations humaines. Or, les activités humaines génèrent des taux d’extinction d’espèces mille fois supérieurs à ce qu’ils ont été avant l’apparition de l’homme. Le changement climatique va devenir d’ici quelques années la première cause de perte de biodiversité. Au-delà de la nécessaire réduction drastique de nos émissions de gaz à effet de serre, il est également urgent de réduire toutes les autres pressions que nous faisons subir au monde vivant. Sans cela, Homo sapiens, victime de son succès, en subira aussi les conséquences.

Isabelle CHUINE est une écologue terrestre, spécialiste des rythmes de développement et de la répartition géographique des arbres forestiers des régions tempérées. Ses recherches se situent à l’interface entre l’écologie fonctionnelle, l’écologie évolutive et la biogéographie. Ses travaux ont pour toile de fond le changement climatique et associent des approches de modélisation, des approches expérimentales, des suivis long-termes sur le terrain, ainsi que de la science participative. (in www.academie-sciences.fr)



mardi 7 juin 2022 : « Notre santé et la biodiversité, une seule santé ! »
Francelyne MARANO, Professeure émérite, Université Paris Cité,
Présidente de la commission spécialisée sur les risques environnementaux au Haut Conseil de la Santé Publique


Francelyne MARANO Dans les enquêtes auprès des Français sur leur perception des risques, les questions environnementales s’affirment comme un enjeu majeur et les préoccupations liées à la dégradation de l’environnement et à son impact sanitaire concernent une personne sur trois. Par ailleurs, la crise de la Covid-19 a rappelé de façon dramatique le lien étroit entre santé humaine, santé animale et santé de l’environnement. Les comportements humains, par leur impact sur la biodiversité et le changement climatique, pèsent lourdement dans l’origine des infections virales émergentes. Ceci a conduit l’organisation mondiale de la santé à promouvoir une approche intégrée et unifiée de la santé publique, animale et environnementale autour du concept « un monde, une santé ». En effet, 75% des maladies émergentes proviennent des espèces animales dont les espèces sauvages. La proximité entre la faune sauvage, les espèces domestiques et les activités humaines ainsi que l’impact du changement climatique sur les écosystèmes sont propices au franchissement de barrière d’espèce pour certains pathogènes. De la même façon, les échanges mondialisés et les dégradations environnementales ont conduit au développement d’espèces végétales invasives telles que l’ambroisie hautement allergisante. Pour éviter l’émergence d’une nouvelle pandémie, l’arrivée d’espèces nuisibles animales ou végétales envahissantes, des solutions existent à travers une gestion raisonnée de notre environnement, en particulier à l’échelle locale.

Francelyne MARANO est professeur émérite de biologie cellulaire et toxicologie à l’Université de Paris Cité. Elle est experte dans le domaine des relations entre la santé et l’environnement. Elle a été présidente du conseil scientifique de l’Agence Française de Sécurité Sanitaire de l’Environnement (AFSSE) à sa création. Elle a été impliquée dans l’élaboration des quatre Plans Nationaux Santé Environnement (PNSE) et dans leur suivi. Elle a été membre fondatrice et présidente de la Société Française de Santé Environnement (SFSE). Elle est présidente de la commission spécialisée sur les risques environnementaux au Haut Conseil de la Santé Publique.



mercredi 8 juin 2022 : « L'ours, seigneur des Pyrénées »
Claudine PAILHÈS, Conservateur général honoraire du Patrimoine


Claudine PAILHÈS Dans l’ensemble de croyances et de pratiques multiséculaires liées à l’animal sauvage, l’ours a une place tout à fait singulière, depuis toujours et aujourd’hui encore. Il représente la plus intense des cohabitations pyrénéennes et l’ambiguïté qui préside aux rapports homme-animal est avec lui poussée à l’extrême. L'homme face à l'ours, c'est la crainte et l’admiration, l’inquiétude et la fascination, l’attrait et le rejet. Croyances populaires, fêtes calendaires, contes, légendes hagiographiques, décor des églises et même gagne-pain des montreurs d’ours, l’ours est omniprésent dans le patrimoine pyrénéen. Il est même devenu un symbole identitaire, incarnation des libertés pyrénéennes autant que produit d’appel commercial. Ce qui constitue l’aboutissement contemporain de la contradiction qui a toujours présidé aux rapports entre le Pyrénéen et l’ours : on en a fait le symbole du pays au moment où on l’exterminait…

Claudine PAILHÈS, diplômée de l’École nationale des Chartes, a été directrice des Archives départementales de l’Ariège et enseignante à l’Université Jean Jaurès de Toulouse. Elle a écrit de nombreux ouvrages sur les Pyrénées, en particulier sur les Pyrénées médiévales et les comtes de Foix.



jeudi 9 juin 2022 : « Amazones ! »
Dominique LARROQUE-LABORDE, Professeur de lettres à la retraite. Conférencière du Banquet du Livre à Lagrasse


Dominique LARROQUE-LABORDE Entre légende, histoire et anthropologie, elles sont un mythe vivace et fécond. La littérature (épique et historique) et l’art grecs et romains regorgent de représentations spectaculaires d’Amazones.
Des légendaires Atalante, Penthésilée, Hippolyte, Antiope jusqu’aux reines guerrières bien réelles Tomyris, Thalestris, aimée d’Alexandre ou Hypsicratia, compagne de Mithridate, les Amazones ont inspiré poètes et historiens anciens, et posé mille énigmes aux historiens et ethnologues contemporains.
Ont-elles existé en tant que « peuple » n’est plus tellement la question. L’archéologie, l’ethnologie modernes attestent de plus en plus l’existence de femmes guerrières, dans nombre de cultures différentes.
En partant d’Hérodote ou Plutarque, nous ferons un voyage qui, de l’Hellade et de la Scythie, nous mènera le long des rivages de la mer Noire, à travers les steppes d’Asie, jusqu’à la Chine, mais aussi en Afrique et en Amérique, grâce à des recherches et découvertes récentes. Et peut-être aussi du côté du cinéma et des séries…
La différence de genre au sein d’une société transcende l’opposition classique des sexes : les rôles n’ont jamais été aussi radicalement distribués qu’on nous l’a enseigné. Les Amazones, ce mythe sans cesse renouvelé, sont toujours là pour nous le rappeler…

Conseil de lecture : L’Enquête d’Hérodote (Folio), particulièrement le livre IV.


Dominique LARROQUE-LABORDE, professeur de lettres classiques à la retraite, a animé pendant plusieurs années un « atelier » de Littérature et civilisation grecques au Banquet du Livre de Lagrasse.



samedi 2 juillet 2022 :

Dixième Salon du Livre et de la Littérature régionale
« IVRES DE LIVRES » SALON DES LIVRES ET DES VINS
sous la présidence de Patrice TEISSEIRE-DUFOUR

de 14h à 22h, sous les platanes de la Promenade, devant le Foyer Municipal d'Arzens, entrée gratuite.
Restauration sur place, grillade et barbecue en soirée


15h : Proclamation du septième prix « Feuilles de Malepère »

récompensé par des créations originales de Eliette CHALET, de Nathalie LOUVEAU et de Ginès AZNAR


60 auteurs et éditeurs avec les Vignerons de la Malepère


Cru Malepère Pendant cette journée, aux porte-plumes des écrivains et aux marque-pages des éditeurs, les vignerons de la Malepère associeront leurs tire-bouchons pour vous faire découvrir et apprécier leurs produits.
Les titres et les volumes seront simultanément sur papier et en liquide volatil.
Ad libitum pour certains, avec modération pour les autres...

www.facebook.com/AOP.Malepere


ANIMATIONS MUSICALES
Compagnie 3x2+1 Antoinette Trio


Antoinette Trio Antoinette Trio lance un défi espiègle : explorer les répertoires des musiques populaires et y insuffler la joie virevoltante de l’improvisation.
Sans toutefois tomber dans le folklore.
On s’enivre, on se nourrit des mélodies souvent méditerranéennes et latines, sauvages et poétiques, qui revendiquent plus le folklore imaginaire et la liberté de le réécrire qu’une tradition impérissable.
Antoinette Trio se compose de trois artistes aux parcours très différents : du jazz à la musique classique en passant par les musiques populaires.
L’originalité vient aussi de son instrumentarium : une flûte, une clarinette basse et une guitare jouent à s’apprivoiser la musique sauvage et profonde, sensible et enivrante d’Antoinette Trio.
www.troisfoisdeuxplusun.org/antoinette-trio


Christian ALMERGE Concert Rock'citan


Christian ALMERGE Concert Occitan humoristique et festif basé sur des parodies en langue occitane de standards français et internationaux, rendues célèbres par le Groupe TEST.

christian-almerge.jimdo.com


Ateliers gratuits, tout public à partir de 8 ans (sur inscription au 06 08 90 34 44)


Confection d'un herbier, animé par Catherine ROBIN


Herbier Confection d'un herbier : Il s'agira de confectionner un herbier. Les participants se frotteront à quelques techniques de reliure comme la couture, le collage, le pliage... pour positionner les plantes séchées dans le futur herbier et assembler les différentes pages.
Cet atelier s’adresse aux adultes et aux enfants de plus de 10 ans.
Les participants repartent avec l'herbier qu'ils ont réalisé.

Titulaire du CAP Arts de la reliure, Catherine Robin a créé l'atelier « Au bout du fil » sur la commune du Peyrat entre Lavelanet et Mirepoix. Elle fabrique des reliures personnalisées, c'est-à-dire qu'elle habille les livres et différents types d'écrits d'une nouvelle couverture faite de cuir, toile, papier... Elle peut les préserver dans des étuis, boîtes de rangement... Les livres anciens qui sont abîmés sont également concernés pour démarrer une nouvelle vie. L'atelier, ce sont aussi des cours de reliure hebdomadaires et bi-mensuels ainsi que des stages à la journée pour confectionner des carnets ou découvrir la reliure. Divers articles de papeterie sont vendus en lignes : carnet pour écrire, carnet pour dessiner et peindre, album photo, répertoire, agenda, marque-page, boîte, étui...

Contact : Catherine Robin 06 41 37 17 49, www.atelier-reliure.fr
Atelier de reliure Au bout du fil, 09600 Le Peyrat (entre Mirepoix et Lavelanet)


« Balade dessinée » dans le village avec Nathalie LOUVEAU


Balade dessinée avec Nathalie LOUVEAU Balade dessinée ou Balade à croquis : découvrir ou re-découvrir un lieu en se mettant dans la peau d’un dessinateur-voyageur et dessiner sur le vif, c’est-à-dire à l’instant où nous sommes là, au moment présent.
Regarder avec un oeil nouveau son environnement et aiguiser ainsi son sens de l’observation pour dessiner des lieux de vie, des gens, des architectures, les détails d’un paysage. Pour mieux ancrer ces instants de vie et ses émotions dans sa mémoire.

Nathalie Louveau est née dans le bocage mayennais, le pays des vaches, du cidre et des bottes de caoutchouc. Diplômée de l’école Emile Cohl en arts graphiques (Lyon). Illustratrice-dessinatrice-conceptrice dans l'édition et la communication. Son atelier est à Montolieu (Aude). Elle propose aussi des cours de dessin pour enfants et adultes et des ateliers de BD-illustration.
Elle expose les dessins de son livre « Aude, carnet de voyage » pendant toute la durée du cycle de conférences.

Contact : Nathalie Louveau 06 81 17 20 90 - e-mail : natlylouveau@yahoo.fr - 9 place de l'église 11170 Montolieu


Le Salon du Livre et de la Littérature régionale d'Arzens
est signataire de la
Charte des Manifestations Littéraires en Languedoc-Roussillon
Avec le concours de la Préfecture de Région - Direction Régionale des Affaires Culturelles - DRAC Occitanie
Les Vignerons de la Malepère
Cave Anne de Joyeuse Château Belvèze Château Guilhem Cru Malepère Château de Serres Château de Caux Château de Cointes
Domaine des Souleilles Domaine Girard Domaine La Louvière Domaine Le Fort Domaine de Matibat Domaine Rose et Paul
Château La Soujeole Domaine La Sapinière Le Mas de mon Père Le Pas de la Dame Château Les Cèdres de Robert Les Vignobles de Vendéole
Maisons d'hôtes à Arzens et à proximité
Neptune Wood, chambres d'hôtes Domaine de la Rousselle Domaine de la Petite Tour, chambres d'hôtes